AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» PROVERBE INDIEN
Ven 20 Juin - 13:38 par Gilbert01

» FABLE LES DEX AMIS
Ven 20 Juin - 12:50 par Gilbert01

» poulet au curry
Ven 20 Juin - 9:42 par Gilbert01

» jean de la bruyere
Ven 20 Juin - 9:25 par Gilbert01

» gare de lyon
Ven 20 Juin - 8:45 par Gilbert01

» brandade de morue
Ven 20 Juin - 8:33 par Gilbert01

» le vocabulaire du jour
Ven 20 Juin - 8:18 par Gilbert01

» L EPHEMERIDE DU JOUR
Ven 20 Juin - 8:02 par Gilbert01

» vivre comme des fouines
Jeu 19 Juin - 16:36 par Gilbert01

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez | 
 

 JEAN FRANCOIS DOMINIQUE ARAGO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilbert01
Membre
Membre
avatar

Date de naissance : 20/02/1957
Age : 60
Localisation : NORMANDIE
Humeur BONNE

MessageSujet: JEAN FRANCOIS DOMINIQUE ARAGO   Ven 13 Juin - 13:35

Jean François Dominique Arago
François Arago
Astronome et physicien français est né à Estagel en 1786, décédé en 1853, Arago ancien de l’Ecole Polytechnique devient membre de l’Académie des sciences et astronome de l’Observatoire de Paris à l’âge de 23 ans (1809). Au cours de cette même année il devient titulaire de la chaire de géométrie analytique de l’Ecole Polytechnique.

C’est en 1830 qu’il entre en politique en tant que député. Élu et réélu député des Pyrénées-Orientales, puis de Paris il restera parlementaire jusqu’au coup d’État de 1852. Il est membre du Conseil Général de la Seine, qu’il présidera deux fois, de 1830 à 1849.

Ses convictions ardemment républicaines le poussent à participer à la Révolution de 1848 où il exerça d’ailleurs une action modératrice. Il est membre du Gouvernement provisoire, ministre de la Marine puis de la Guerre. C’est lui qui promulgue le décret abolissant l’esclavage aux Colonies. Il préside le Comité exécutif qui exerça le pouvoir du 9 mai 1848 jusqu’à la dissolution le 24 juin : à ce titre, il fut chef de l’État durant 46 jours. Il prendra bien sur de nombreuses mesures pour le développement des sciences.

En visionnaire, le savant François Arago, porte-parole de Daguerre, avait envisagé et recensé les applications majeures de la photographie, celles que nous retrouverons tout au long du XIXe siècle, qui motivèrent les recherches des savants photographes et conditionnèrent la diversification du procédé photographique. Arago avait préfiguré un avenir qui ne pouvait que tenir ses promesses. La photographie franchit le cap de l’invention et accéda à l’innovation. Elle ne pouvait néanmoins se développer et évoluer sans l’existence de structures appropriées entérinant ce passage indispensable.

Très populaire, il fut nommé membre du gouvernement provisoire en 1848. Il a dirigé les ministères de la Guerre et de la Marine. Ses travaux suggèrent une action réciproque entre champs magnétiques et courants électriques, posant ainsi les bases expérimentales de la théorie de l’induction, développée plus tard par Michael Faraday.

Physicien, Arago s’intéresse particulièrement à l’optique, à la propagation de la lumière et à l’électromagnétisme. Il démontre qu’une bobine de cuivre traversée par un courant se comporte comme un aimant.

François Arago
Ses recherches sur la lumière débutent en 1811. Défenseur de la théorie ondulatoire, en butte aux critiques des partisans de la théorie de l’émission d’Isaac Newton, il conçoit une expérience décisive pour le choix entre les deux théories : lors de son passage de l’air à un milieu plus dense, la lumière sera accélérée selon la théorie corpusculaire, ou ralentie selon la théorie ondulatoire. Il dépose ses projets devant l’Académie des sciences en 1838. Mais la complexité de l’expérience et les événements politiques de 1848 l’empêchent de réaliser cette expérience ; elle sera, malgré tout, menée à bien avant sa mort par Hippolyte Fizeau et Léon Foucault, qui démontrent expérimentalement la véracité de la théorie ondulatoire.

En tant qu’astronome, il s’est penché sur le problème du scintillement des étoiles, qu’il explique par des phénomènes d’interférence lumineuse, et il a donné la mesure exacte du diamètre de certaines planètes. Ses ouvrages ont été publiés, après sa mort à Paris (1853), en dix-sept volumes (1854-1862).


Revenir en haut Aller en bas
http://gccc.forumactif.org/
 
JEAN FRANCOIS DOMINIQUE ARAGO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite chez dominique prés de Dunkerque
» Ca y est !! Les Frisons de Saint Jean vont...
» 1ère randonnée équestre des Frisons de Saint Jean
» retrouvé chien errant a Roberval,lac st-Jean
» Jean-Paul RONECKER - Monstres Aquatiques/Animaux Mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Animaux. Nos Amours. :: VOS IDEES SONT LES BIEN VENUES :: Papotages entre amis...-
Sauter vers: